Biographie

Je suis né en Italie, à Florence. Dès l’enfance j’ai baigné dans l’art, le dessin, la culture. J’ai découvert le cinéma grâce à ma mère et à mes grands frères, qui m’ont exposé, enfant, à une cinéphilie sans filtres : Shining, 37.2 le matin, Blade runner, Il était une fois la révolution, Dernier tango à Paris, L’Exorciste…le cinéma fut pour moi d’abord un choc émotionnel et esthétique qui me hantait jusque dans les rêves. Plus grand, tout en étudiant la peinture dans un bac à option artistique, je découvre ma propre cinéphilie : l’expressionnisme allemand, Buñuel, Bergman, Fellini, Visconti, Pasolini, Fassbinder, Lynch, Cronenberg, Altman, le Noir américain, la Nouvelle vague, le Giallo, le nouvel Hollywood. Et la photographie : Stiglitz, Steichen, Cartier-Bresson, Koudelka, Brandt, Evans, Berengo-Gardin, Salgado, Gruyaert. Adolescent, avec un reflex argentique (toujours hérité de mes grands frères) je commence à pratiquer la photo et la chambre obscure de manière boulimique, je cherche, j’erre, je forme mon regard en liberté, et je finis par me dire que l’image en mouvement est peut-être ma vocation.

Les études théoriques de cinéma ne me passionnent pas donc à 19 ans je choisis de suivre mon autre passion, la musique, à l’université de Bologne. Je me passionne pour la musique des Roms des Balkans. Le désir d’un film sur cette musique mûrit en moi et m’amène à faire des études de cinéma documentaire à Milan. En manipulant les premières caméras MiniDV je ressens le désir d’aller beaucoup plus loin, d’apprendre la pellicule, de maîtriser la lumière.

En 2006 je rentre à la Fémis, dans le département image. C’est là que je découvre ce métier de création, d’intelligence, de rigueur, de passion absolue, avec comme formateurs Ricardo Aronovich, Yves Agostini, Matthieu Poirot-Delpech, Yorgos Arvanitis. C’est en ces années-là que je m’intéresse au travail des directeurs photo contemporains comme Philippe Rousselot, Harris Savides, Roger Deakins, Luca Bigazzi, Ed Lachman, Benoît Debie, et j’approfondis la connaissance des grands du passé : Jack Cardiff, James Wong Howe, Vittorio Storaro, Peppino Rotunno, Tonino Delli Colli, Gordon Willis, Nestor Almendros, Vilmos Szigmond, Robby Müller, Sławomir Idziak, ou encore les moins connus mais géniaux Gianni Di Venanzo, Douglas Slocombe, Stephen Goldblatt. Je me diplôme en 2010 en réalisant un mémoire et un film sur La Mise en images des rêves et des hallucinations. À la sortie, tout en travaillant sur des court-métrages comme chef opérateur, je fais de l’assistanat  avec Céline Bozon, Antoine Heberlé, Pascale Granel, Tariel Meliava, Yves Agostini et tant d’autres.

Tout en ayant beaucoup pratiqué le documentaire, surtout en tant que réalisateur (en 2020 je termine mon premier long documentaire, The King – Naat Veliov et la musique rom des Balkans), j’adore la fiction, le travail sur la lumière et les émotions qu’elle réussit à évoquer, la création aux côtés des réalisateurs et réalisatrices, la sensation magique d’être au plus près des comédiens, premier spectateur du film, l’aventure collective du travail d’équipe et sa camaraderie.

Versatile, je suis capable de m’adapter aux configurations les plus diverses, du tournage en équipe de cinquante personnes au film de fiction tourné dans une salle de bain sans assistant opérateur ; du reportage Arte à l’installation d’artiste. Depuis plusieurs années, parallèlement à mon travail de directeur photo j’ai entrepris une démarche créative sur plusieurs fronts : je réalise des films documentaires, des installations et des films expérimentaux ; je suis également photographe et auteur d’un livre photo documentaire sur la société et la politique de mon pays natal, l’Italie.

Je crois à un décloisonnement de notre métier, je suis convaincu que la pratique de différentes disciplines, manières de travailler et milieux socio-culturels ne peut qu’enrichir le regard que nous apportons en tant que collaborateurs à chaque nouveau projet.

Matériel de prise de vues et de son

  • Canon C100 Mark I
  • Canon 5D Mark III
  • Zoom 24/70 Tamron T 2.8
  • Zoom 70/200 Sigma T 2.8
  • 100mm Macro Canon L USM T 2.8
  • Enregistreur externe Black Magic HD ProRes
  • Pied Sachtler ACE
  • Crosse épaule
  • Entregistreur son Tascam DR70
  • Micro Rode NTG-5
  • Kit HF Sennheiser