Dans l’arbre de mes veines

 

Dans l’arbre de mes veines

d’après « Lieux perdus » de Pedro Garcia-Velasquez et Benjamin Lazar

réalisation, image, montage Michele Gurrieri

2ème caméra Guillermo Quintero

prise de son du concert Florent Derex, Augustin Muller

ensemble Le Balcon, dirigé par Maxime Pascal

mars/juin 2016

Des spectateurs apparaissent dans l’obscurité d’une salle. Ils semblent dormir, rêver. Un orchestre joue réuni autour d’une étrange tête artificielle. La musique nous transporte au sein d’un territoire ancien, comme sorti d’un conte ou d’une histoire oubliés. Une église, un château en ruines, une plaine nocturne, une cour au matin qui possèdent leur propre musique.

Créé à partir de la pièce « Lieux perdus » de Pedro Garcia Velasquez, pour 4 chanteurs, orchestre de chambre, électronique et écoute « 3D » au casque, « Dans l’arbre de mes veines » est une variation sur le thème des lieux perdus. Une immersion dans l’encre noire des sons et des images qui coulent dans l’arbre de nos veines et nous bercent comme un doux poison.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s