Traumzeit

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Traumzeit » un documentaire d’Emma Augier
23′ coul. DV 16/9 production La Fémis 2010

avec Gabriele Haubold

écrit par Olivier Demangel et Emma Augier
réalisé et monté par Emma Augier
image de Michele Gurrieri

Des arbres nus, un sol inondé, un ciel bas, des couleurs sombres : le paysage défile, relayé par un visage aux yeux fermés, puis par une maison délabrée. Ce début intriguant met en place le thème, non celui du rêve au sens propre mais celui de l’utopie. La rêveuse, une architecte, raconte sa ville rêvée-réelle, passée-présente, située dans l’ex R.D.A. à la frontière polonaise : « En 1953, autour de l’aciérie, on avait imaginé construire la cité idéale socialiste ». Les plans anciens sont étalés suivis d’images de cette ville actuelle : de larges avenues presque sans voitures, des immeubles sans beauté, des squares déserts ; la cité idéale ne le paraît guère. Mais le contrepoint du discours et de la déambulation de cette femme convaincue et lucide nous entraînent peu à peu dans l’évocation d’un passé où toutes les couches sociales se côtoyaient, où « tout devait appartenir au peuple ». Au loin, l’architecte aperçoit les fumées des usines puis des fenêtres toutes semblables. Elle ne veut pas abandonner sa ville, comme beaucoup d’autres l’ont fait, elle dessine des plans pour la réhabiliter. Portrait d’une femme chaleureuse, inséparable d’un lieu emblématique mais surtout d’un rêve de société, dans lequel la cinéaste nous fait entrer.

– festival Territoires d’images – Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s